Accéder au contenu principal

Atelier Bande Dessinée sur le long terme

Atelier Bande Dessinée sur le long terme


Au delà d'un court de dessin, l'atelier bande dessinée aborde des bases de narrations, permettant par exemple à un public en décrochage scolaire, ou rencontrant des problèmes avec l'apprentissage de la lecture de se familiariser, ou se re-familiariser avec le livre, tout en apprenant à construire une image.

Sur le même principe qu'un atelier bande dessinée "de base", un atelier bande dessinée longue durée permettra d'aborder un thème particulier (historique, écologique, préventif, adaptation d'un conte traditionnel,...), de greffer des sorties, ou des séances consacrées à l'apprentissage de techniques de dessin ou de peinture (selon le thème choisi), puis de créer une exposition en imprimant les travaux sur panneaux géants de Dibon et/ou de créer un livret afin de mettre en valeur les travaux des participants et de les diffuser.


Les ateliers s’appuieraient sur toutes les étapes de créations d’une bande dessinée, en vue d’avoir pour résultat final, des images où tous les participants des ateliers auront apporté leur pierre à l’édifice.

Le projet final serait d’avoir des strips de bandes dessinée géants (bande de 3 ou 4 cases) affichées dans les rues de la ville, ou dans l'établissement accueillant l'intervention (entre 1 et 4 cases par rue), pour former un parcours, afin d’inciter les gens à visiter le lieux, tout en présentant le travail des élèves et l'histoire qu'ils racontent.
 

* exemple d'atelier BD sur le long terme sur ce lien : http://les-interventions-bd.blogspot.fr/2015/11/atelier-bd-hommage-ntchorere.html

* l'intervenant ne restera pas seule avec les participants et se décharge de toute responsabilité en cas de problème ou d'accident. Il sera demandé qu'une personne habilitée soit présente avec elle lors des ateliers.

- Tranche d'âge concernée : Tout public à partir de 6 ans

- Nombre d'heures :  11 à 17 séances de deux heures (22 à 34 heures)

- Fréquence :  une séance par semaine, ou une séance toute les deux semaines


- Matériel demandé : Papier machine, crayons, gommes, feutres noirs fin.

Paper board et markers noir, bleu, rouge et vert / Tableau blanc et feutres Veleda noir, bleu, rouge et vert

Coût : - 253 euros par séance, tarif en vigueur selon la charte des auteurs (hors frais de déplacement, et hors frais de matériel).

Soit 4301 euros BRUT pour la rémunération de l'intervenant.



 
 
 
Programme pour la réalisation d'un strip de bande dessinée par élève

Atelier 1 : Rencontre et début de l'initiation
. Présentation du métier d’auteur de bande dessinée.

. Initiation à quelques codes de narrations graphiques (expressions du visage, bulles, sens de lecture, cadrages)


environ 1 heure ou une heure et demi (selon les questions des élèves lors de la présentation)
. Première ébauche de l’histoire collective.

environ une heure ou 30 minutes


Matériel : Papier machine, crayons, gommes, feutres noirs fin.

Paper board et markers noir, bleu, rouge et vert / Tableau blanc et feutres Veleda noir, bleu, rouge et vert

 
Atelier 2, 3, 4 : Scénario et storyboard
. Ecriture de l’histoire en groupe.

Chaque élève proposera des idées pour choisir les personnages, le lieu, l’action, les dialogues, les cadrages ; jusqu’à ce que le groupe tombe d’accord sur une histoire commune.

. Recherches de personnage.

Chaque élève dessinera les personnage à sa manière au brouillon, afin de se familiariser avec le dessin, et de mieux s'approprier les personnages.

* La réflexion autour de la mise en page : quelle dynamique donner à l’histoire ? Y aura-t-il une planche ou plusieurs pour la raconter ? En combien de cases ?

. Réalisation encadrée d’un story-board collectif écrit

* par exemple : case 1, le personnage 1 attend le bus, une valise à la main ; case 2 : on aperçoit l’ombre d’un deuxième personnage, le personnage 1 semble mécontent de le voir,…

 
Matériel : Papier machine, crayons, gommes, feutres noirs fin.

Paper board et markers noir, bleu, rouge et vert / Tableau blanc et feutres Veleda noir, bleu, rouge et vert

 
Atelier 5 et 6 : Recherches de personnages (character design)
Il s'agira d'ateliers de dessin, pour apprendre aux participants à dessiner un personnage avec une anatomie correcte et en mouvement.

Après avoir vu quelques règles de dessin, les participants chercheront le design des protagonistes de l’histoire (carrure, visages, coupe de cheveux, vêtements,…)

Pour terminer, les participants apprendront à mettre un dessin au propre avec l’encrage.

 


Matériel : Papier machine, crayons, gommes, feutres noirs fin.

Paper board et markers noir, bleu, rouge et vert / Tableau blanc et feutres Veleda noir, bleu, rouge et vert

 

Atelier 7 et 8 : Décor
Les participants apprendront des bases de perspectives pour mieux représenter les décors et les constructions.

Dans l’idéal, une ou plusieurs balade dessinées seront organisées pour que les élèves soient initiés au dessin d'après nature et au carnet de voyage.

Selon le thème abordé et un éventuel budget sorties et déplacement, les balades dessinées pourront se faire dans les rues de Macouria, dans la forêt, sur une plage, ou même au Zoo ou au Centre Spatiale.

* lien sur les balades dessinées : http://les-interventions-bd.blogspot.fr/2015/07/balades-dessinees.html


 

Matériel : Tablettes rigides ou support pour dessiner debout, papier machine, crayons, gommes, feutres noirs fin. Paper board et marker.

 
Atelier 9, 10, 11 et 12 : Crayonné et mise au propre
Une fois que tout le monde sera tombé d’accord sur les recherches de personnages et de décor, les participants pourront réalisés le storyboard dessiné ou le crayonné de leur bande dessinée (version "brouillon" de la page, avant la mise en propre).

Le Storyboard ne demande pas de grande capacité de dessin, mais est avant tout un brouillon pour composer l’image et placer les bulles et les textes dessus, afin que celle-ci soit lisible et efficace.

Une fois cette étape terminée, les participants pourront passer à l'encrage et à la mise au propre de leurs dessins.

 

Matériel : papier machine, feuilles A3, crayons, gommes, feutres noirs fin. Paper board et marker.

 

Atelier 13 et 14 : aquarelle


*Facultatif
Cet atelier facultatif apprendra quelques bases de la peinture à l’aquarelle aux participants.

Une fois que ceux-ci maîtriseront correctement les bases, ils pourront mettre les planches encrées en couleur (ces planches auront été scannées au préalable, et la mise en couleur se fera sur des photocopies, pour minimiser les risques de rater la couleur et de devoir recommencer toute une planche).

 


Matériel : papier aquarelle, scotch, Photocopies des planches encrées sur papier aquarelle, aquarelle, encres de couleur, ou gouaches diluables, pinceaux de différentes tailles.

Si possible, un sèche-cheveux.

Scanner.

 

Atelier 15, 16 et 17 : mise en couleur informatique et graphisme



* Facultatif
Dans cet atelier, les participants pourront apprendre les bases de la mise en couleur informatique, sur un logiciel comme Photoshop, et apprendront également quelques bases de graphismes, pour changer des détails sur les planches encrées et colorisées, ou rectifier des erreurs.


Matériel : Un ordinateur par personne, ou un ordinateur pour deux.

Logiciels de graphisme, tel que photoshop, sur chaque ordinateur.

Si possible, une tablette graphique par poste.



 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Tutoriel aquarelle, par Alex-Imé

Voici un tutoriel sur des techniques d'aquarelles basé sur la réalisation de ce dessin, étape par étape. le matériel dont vous aurez besoin : -une feuille de papier aquarelle -un crayon de bois ou un critérium -une grosse gomme -une gomme fine (style gomme de critérium) -un support rigide (planche de bois, planche de carton,...) -scotch (style gros scotch marron de bricolage, ou scotch de masquage -eau -gros pinceau plat (style pinceau de bricolage) -mouchoir propre -palette (une simple assiette en porcelaine entièrement blanche fera l'affaire) -des pinceaux à aquarelle avec réservoir    * personnellement je n'en ai que trois : un très gros pinceau à calligraphie chinoise, un petit gris à gros réservoir en 72 et un autre petit gris en 60 -des aquarelles * personnellement je n'utilise que trois godets, les couleurs primaire : jaune citron, rouge cadmium, bleu outremer * facultatif : -feutre noir fin waterproof ou de l'encre de chine -drawing gum -encres de couleurs -c…

Polycopiés à compléter

Nous avons mis au point quatre polycopiés afin de résumer certaines notions abordées en atelier BD. N'hésitez pas à les télécharger. Ci-dessous la version à compléter, vous trouverez plus bas la version corrigé.


la version corrigée ci-dessous




Tutoriel : Faire disparaître un crayonné bleu sous un encrage, par Alex-Imé

Dans ce tutoriel, je vous expliquerai comment faire disparaître un crayonné bleu (ou de n'importe quel couleur) sous un encrage noir, grâce à un logiciel de graphisme. * Je profite de cet article pour vous informez que nos tutoriels seront désormais répertoriés sur cette nouvelle page : Tutoriels Faire un crayonné en couleur plutôt qu'un crayonné au crayon à mine grise comporte plusieurs intérêts. Tout d'abord, le fait que le crayonné soit en couleur vous permettra d'y voir plus clair au moment de faire votre encrage. Au delà du fait que vous gagnerez du temps en évitant de devoir gommer tout le crayonné une fois l'encrage effectué, il vous évitera d'abimer votre encrage à l'encre ou au feutre, en lui épargnant le passage de la gomme.
Enfin, comme les moyens modernes permettent de faire un "encrage" au critérium gris ou à la mine de plomb, avoir un crayonné coloré vous permettra de garder un encrage gris propre, sans être gêné par le crayonné.  * P…