Accéder au contenu principal

Tutoriel, mise en couleur informatique, par Alex-Imé


Dans ce tutoriel, je vous montrerai comment mettre un dessin en couleur avec un logiciel informatique.
 
* Ce tutoriel vous montrera une mise en couleur de base en aplat.
Il existe de nombreuses manières de faire ce genre de mise en couleur, cela dépend de chacun.
Je vais vous montrer ma façon de m'y prendre afin que vous puissiez vous en inspirer; après avoir passé quelques années à essuyer les plâtres, c'est la technique la plus rapide pour moi et celle qui me convient le mieux.
 
 
- Préparez votre image
 
Ouvrez le dessin que vous souhaitez mettre en couleur, après l'avoir "cleané" dans votre logiciel de graphisme.
 
-Si votre calque d'encrage est nommé arrière plan par le logiciel, cela signifie qu'il est automatiquement verrouillé, ce qui empêche de retoucher l'image comme bon nous semble, et qu'il est figé en bas de la liste des calques.
 
Nous allons commencer par le déverrouillé afin de pouvoir le manipuler plus facilement.
Pour cela il suffit de double-cliquer dessus dans la rubrique calque, et de valider sa transformation en un nouveau calque. N'hésitez pas à le renommer pour éviter de vous perdre dans les calques.
Je le nommerai "calque d'encrage".
A présent nous pouvons faire passer d'autre calques en dessous de celui-ci dans la liste des calques.
 
Dans la liste des options de calque, votre calque d'encrage est en mode "Normal". Mettez-le en mode "produit".
Verrouillez le calque d'encrage pour être sûr de ne pas le coloriser par erreur.
 
* Note : Le mode "produit" rend un calque transparent, tout en lui conservant ses valeurs de noir.
Il vous permettra de mettre vos dessins en couleur sans vous préoccuper d'éviter de repasser les traits.
La faiblesse de cette option apparaît si vous souhaitez coloriser votre trait : d'emblée il sera très compliquée, voir impossible, de recoloriser un trait juste par sélection sans l'abimer. Ensuite, les couleurs claires, apparaissant en transparence, ne seront pas respectées.
Si vous souhaitez coloriser votre encrage, je vous conseille d'isoler le trait.
 
 
- Créez un nouveau calque d'arrière plan que vous placerez tout en bas de la liste des calques, et remplissez-le avec le pot de peinture de blanc.
Nommez ce calque "arrière plan", verrouillez-le.
 
* Note : Je fais cette manipulation lorsque j'isole le trait pour mieux voir le calque d'encrage, mais également si je veux retoucher ou déformer mon encrage avec l'outil "Ctrl + T" pour ne pas être gênée par les vides qui seront générés.
 
 
- Silhouettez les éléments
 
Créez un nouveau calque entre le calque d'encrage et le calque d'arrière plan.
Vous pouvez par exemple l'appeler Silhouette.
Le but va être de silhouetter certains éléments de votre dessin, afin de gagner en vitesse et en efficacité pour la suite de la mise en couleur.
 
Sur mon exemple il y a juste deux personnages sur fond blanc, mais vous pouvez faire un calque de silhouette pour tous les personnages, un autre calque de silhouette pour tous les meubles, un autre pour toutes les fenêtres, un autre pour tous les murs, etc...
 
- Pour bien voir ce que je fais, je choisi une couleur vive pour silhouetter le personnage.
Je peux baisser l'opacité du calque d'encrage avant de le verrouiller à nouveau afin d'y voir plus clair.
Il s'agit de faire une sorte de détourage en partant de l'intérieur du dessin, avec un outil pinceau.
Soyez précis et appliqués afin de ne pas dépasser à l'extérieur de l'encrage.
 
Voici à quoi doit ressembler votre image à présent, avec le calque Silhouette en rouge.
Attention, il faut qu'elle soit totalement fermée (d'où l'importance de baisser l'opacité de l'encrage, afin de voir un éventuel creux dans votre détourage et de le corriger facilement).
 
Il faut à présent le remplir.
 
Une fois de plus je parle d'expérience, et après des années à avoir perdu du temps là dessus, j'ai enfin la solution.
 
Je vous montre d'abord ce qu'il ne faut pas faire.
 
Ouvrez la parenthèse.
(
 
 - Je rempli le contour avec le pot de peinture sur le calque Silhouette.
L'idée peut paraître bonne, mais on se rend rapidement compte qu'elle présente ses failles.
 
 
On s'aperçoit qu'il reste un petit liseré blanc sur tout le contour intérieur de la silhouette. Si vous avez besoin de faire un travail précis ça peut être rapidement contraignant.
Si on n'a pas prit soin de laisser tous les contours ouverts, certaines zones ne seront pas prises en compte et risquent d'être oubliées. Ce n'est pas la fin du monde, mais sur une grande image ça peut vite faire perdre beaucoup de temps. Restez vigilants.
 
 
-La fausse bonne idée : je rempli à nouveau la zone concernée, ce qui va l'épaissir et régler le problème. 

Ca peut sembler être une solution miracle, mais...non...définitivement non.
Si vous remplissez deux fois une zone d'aplats avec le pot de peinture, celle-ci va s'épaissir. Mais parfois trop, car elle prendra aussi en compte le contour déjà fait, et le fera débordée de la zone souhaitée.

 
 Je vais peut être paraître pointilleuse, mais quand on épaissit un aplat de cette manière, on perd la douceur de la brosse ou du pinceau, et en plus d'avoir un aplat qui dépasse, on se retrouve avec un contour à l'aspect pixélisé, franchement pas joli.
Alors désolée, mais non, non et NON !
 
Maintenant que je vous ai montré ce qu'il ne faut pas faire, je vous montre ma méthode, plus longue au premier abord, certes, mais plus propre et plus efficace au final.
 
Fermez la parenthèse.
)
 
Je reprend donc où j'en étais restée.
Nous avons une silhouette vide que nous voulons remplir.
- Sur le calque Silhouette, avec l'outil "baguette magique", pixels contigus activés, je sélectionne l'intérieur de ma sélection.
Attention à ne pas oubliez de zone isolées (par exemple sur mon dessin, la pointe de la lance et la queue de l'ocelot)
 
- Créez un nouveau calque, et remplissez votre sélection avec l'outil "pot de peinture".
 
Nous nous retrouvons dans la même situation que dans les exemple de "ce qu'il ne faut pas faire" mais cette fois la zone de remplissage est sur un calque à part (vous allez voir, ça change tout)
 
* Note : J'ai pris une couleur différente pour remplir pour éviter toute confusion avec les choses à ne pas faire, mais la couleur que vous choisirez n'a aucune importance.
 
- Attention, ça se complique un peu.
Rien de sorcier, mais il faut faire les choses dans l'ordre :
 
Désélectionnez (Ctrl + D).
En haut à droite de la fenêtre des calques, cherchez une petite icône sous la croix représentant une flèche et trois traits. Cliquez dessus.
Un petit déroulé apparaitra. Cherchez "Options de Fusion" et cliquez dessus.
 
Un panneau "Style de Calque" va apparaître.
A droite, une liste de styles. cliquez sur le deuxième "Contour" (attention, il y en a deux, choisissez bien le deuxième).
Quand "Contour" est coché, vous devriez voir apparaître un liseré noir sur votre dessin, entre votre silhouette de base et l'aplat que vous venez de faire. Vous pouvez gérer la taille du "Contour" si il est trop mince. Validez.
 
 
Vous devriez avoir quelque chose qui ressemble à ça.
C'est très beau, j'en conviens. Bon...on le laisse comme ça ?
 
-Sélectionnez ce nouveau calque et le calque silhouette (laissez appuyé la touche "Ctrl" pour sélectionner plusieurs calques à la fois).
Clique droit sur la liste de calque : fusionnez les calques.
 
Nous nous sommes donc débarrassés de cette histoire de liseré blanc et de ce problème d'aplat épaissi. Maintenant on va pouvoir passer aux choses sérieuses.
 
- Faites un "Ctrl + U" (racourcis de "teinte et saturation"), baissez entièrement la luminosité afin d'unir les couleurs et validez. Verrouillez le calque Silhouette.
Sur le calque d'encrage, remettez l'opacité à 100% et verrouillez le à nouveau.
 
 
- Les aplats
 
* Notes : Gardez bien à l'esprit que toute la partie du silhouettage fait partie, pour moi en tout cas, de la base au même titre que le "cleanage", avant de commencer la mise en couleur proprement dite.
 
Vous pouvez masquer le calque Silhouette ou baissez l'opacité pour faire vos aplats de couleur.
Créez un calque entre le calque d'encrage et le calque Silhouette.
Je le nommerai aplat 1.

Présentement, j'ai commencé par l'aplat complet de l'ocelot pour ne pas être gênée par la superposition des deux personnages par la suite.
 
Je place la couleur sans me préoccuper qu'elle déborde sur l'extérieur. Je fais simplement en sorte qu'elle ne dépasse pas sur l'autre personnage.
Le fait d'avoir détouré la silhouette va me faire gagner beaucoup de temps à partir de cette étape : sur le calque Silhouette activé, avec l'outil "baguette magique" pixels contigus décoché, je sélectionne tout ce qui est en dehors de mon aplat de silhouette.
Je reviens sur le calque aplat 1 et je supprime la sélection.
Et voilà, c'est tout propre.
 
Je vais suivre la même procédure pour chaque nouvelle couleur, et créer un nouveau calque pour chaque nuance, en laissant toujours l'encrage en haut de la liste des calques.
 
* Note : Si vous avez des doutes sur les couleurs que vous souhaitez utiliser, vous pouvez faire des aplats de n'importe quelles couleurs, et revenir dessus plus tard avec l'outil "teinte et saturation" (Ctrl + U).
 
Vous pouvez biensûr attendre d'avoir fait tous les aplats pour supprimer ce qui dépasse de chacun des calques un par un afin de gagner du temps.
Pour aller encore plus vite, vous pouvez même attendre que tous les aplats soient terminés afin de les fusionner puis de supprimer en un seul clic tout ce qui dépasse de la silhouette.

Pour avoir un espace de travail plus propre et plus lisible, vous pouvez créer un dossier pour ranger tous vos aplats. 
 
Je fais toutes les couleurs de base sous forme d'aplat, avec la netteté du pinceau à 100%, excepté pour certaines zones du pelage de l'ocelot où je crée des dégradés. Restez sobres.
Une fois l'aplat de l'ocelot terminé, je fais les aplats du personnage humain sur des calques individuels sous les aplats de l'ocelot.
 
 
- Finissions

Si vous le souhaitez, pour donner un aspect particulier à votre dessin, vous pouvez appliquer un dégradé sur l'ensemble de votre dessin, puis effacer ce qui dépasse de votre personnage grâce au calque Silhouette. Passez le en mode produit.

* Notes : Pour que les yeux des personnages ressortent mieux, vous pouvez ajouter un calque au dessus de touts mes aplats avec les reflets banc des yeux.
 
Si vous voulez placez des ombres et des lumières, créez de nouveaux calques au dessus de vos aplats, choisissez une couleur d'ombre et passer les en mode produit.
 
Evitez d'utiliser du noir pour faire vos ombres, pour éviter de rendre votre image grise.
Préférez des couleurs tel que bleu ou marron.
 
 
 J'espère que ce tutoriel vous a plu.
N'hésitez pas à me contacter pour toute question, remarque ou incompréhension.
 
 
Alex-Imé

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Tutoriel aquarelle, par Alex-Imé

Voici un tutoriel sur des techniques d'aquarelles basé sur la réalisation de ce dessin, étape par étape. le matériel dont vous aurez besoin : -une feuille de papier aquarelle -un crayon de bois ou un critérium -une grosse gomme -une gomme fine (style gomme de critérium) -un support rigide (planche de bois, planche de carton,...) -scotch (style gros scotch marron de bricolage, ou scotch de masquage -eau -gros pinceau plat (style pinceau de bricolage) -mouchoir propre -palette (une simple assiette en porcelaine entièrement blanche fera l'affaire) -des pinceaux à aquarelle avec réservoir    * personnellement je n'en ai que trois : un très gros pinceau à calligraphie chinoise, un petit gris à gros réservoir en 72 et un autre petit gris en 60 -des aquarelles * personnellement je n'utilise que trois godets, les couleurs primaire : jaune citron, rouge cadmium, bleu outremer * facultatif : -feutre noir fin waterproof ou de l'encre de chine -drawing gum -encres de couleurs -c…

Polycopiés à compléter

Nous avons mis au point quatre polycopiés afin de résumer certaines notions abordées en atelier BD. N'hésitez pas à les télécharger. Ci-dessous la version à compléter, vous trouverez plus bas la version corrigé.


la version corrigée ci-dessous




Tutoriel, superposer un encrage, par Alex-Imé

Ce tutoriel fait suite au tutoriel sur l'aquarelle (à voir ici)
Malheureusement j'ai perdu le dossier avec toutes les photos et captures d'écran de la réalisation de cette image.
Je vais donc faire la suite d'après un détail d'une autre aquarelle.



Avant de mettre un dessin en couleur, je vous conseille vivement de le scanner, pour deux raisons :

-La première, si vous ratez votre mise en couleur, si vous voulez essayer différentes ambiances, ou si il vous arrive un accident fâcheux, comme renverser un pot d'encre sur votre aquarelle ou si votre chat décide de participer à votre œuvre en posant ses pattes pleines de boue sur votre feuille (nouveau "ça sent le vécu", merci Peter Minou !), vous aurez ainsi toujours la possibilité de faire imprimer votre dessin sur papier aquarelle et de refaire votre mise en couleur.

-La deuxième, si votre trait d'encrage vous semble trop pâle ou trop effacé une fois que la peinture a été appliquée, vous pourrez superpo…