Accéder au contenu principal

Coming out à Coeur grand ouvert à Amiens

Un très grand merci à Daniel Muraz et au Journal Le Courrier Picard, pour leur article sur la bande dessinée en faveur des droits des Homosexuels, Lesbiennes, Bi et Transsexuels, "à Cœur ouvert" éditée par l'association Flash our True Colors, auquel nous avons participé.

Article à lire sur ce lien, ou visible ci-dessous.
 
 

Coming out à Coeur grand ouvert à Amiens


La soirée de lancement de l’album A coeur ouvert, initié par l’association Flash Our True Colors Amiens, aura lieu ce vendredi. Retour sur une belle opération, sociétale et éditoriale.
A_coeur_ouvert_couvA coeur ouvert. Et c’est même à coeur grand ouvert que se présente cet album sur le sujet du « coming out ».
L’idée en revient à l’association amiénoise Flash Our True Colors (réunissant « lesbiennes, Gays, Bis, Transgenres, Queer et Intersexes ») et s’inscrit dans la série d’initiatives militantes et festives pour promouvoir le droit à l’équité et combattre l’homophobie. Et si l’objectif « militant » et pédagogique n’est pas absent de ce petit album d’une trentaine de pages (chaque histoire s’ouvre par une page reprenant quelques statistiques de SOS Homophobie et de courtes phrases de témoignages), la dimension culturelle n’est pas absente non plus. Chacune des quatre histoires courtes du recueil est ainsi traité avec finesse et une grande sensibilité…
Travaillées avec les membres de l’association, ces quatre histoires évoquent des contextes de coming-out différents, en famille, entre amis, au travail.
La première, Alma, est scénarisée par Sofia (Le passeur d’étoiles) et – très joliment – dessinée par Alex-Imé (Contes inuits et qui faisait déjà partie de l’album collectif Les artistes s’engagent contre le Sida). Elle évoque l’aveu de son orientation sexuelle fait par une jeune lycéenne lesbienne à une amie d’école, après qu’elle a entendu des propos grossièrement homophobes dans son lycée et laissé paraître sa gêne à la vue de l’épaule découverte d’une jeune fille dans le bus. Délicatement restitués (voir planche ci-dessous), le trouble adolescent et l’angoisse de la « révélation » disparaissent dans la chaleur de l’amitié.
"Alice" sur le point de "franchir le miroir"...
« Alice » sur le point de « franchir le miroir »… on notera la Tour Perret en arrière-plan.
A travers le miroir, d’Antoine Dodé (auteur notamment de Pierrot lunaire, au scénario) et Miran Kin (dessin) fait découvrir pour sa part une drôle d’Alice, pas vraiment au pays des merveilles. Un « transgenre », se sentant fille dans un corps de garçon qui, masquant ses inclinations dans un costume d’Halloween va se voir contraint par les circonstances de faire, lui-aussi, son coming out à sa mère, compréhensive. Si le dessin de Miran Kim (plutôt branchée par l’univers de SF à la Star Wars ou les comics) se montre coloré mais dur, c’est bien l’amour maternel et l’émotion qui domine.
Autre univers encore avec Et si c’était un homme, du scénariste Emmanuel Beaudry et d’Alex-Imé encore. Dans un style graphique plus semi-réaliste et un ton à la fois plus rentre-dedans et non dénué d’une part de comique, c’est cette fois une histoire dans le monde du travail. Et pas n’importe ou. Sur un chantier, entre deux blagues, un ouvrier dévoile qu’il est gay à ses collègues. Avec des réactions très contrastées, du rejet quasi-hystérique à la franche camaraderie.
A_coeur_ouvert_case2
Coming out gay sur son lieu de travail dans « Et si c’était un homme ».
Enfin, la dernière histoire, Over the Rainbow, d’Alex-Imé (au scénario cette fois) et Antoine Dodé (au dessin) est à la fois la plus décalée et, peut-être la plus emblématique. Dans un monde alternatif d’anticipation ou l’homosexualité est la norme (comme dans le récent Temple du passé), un des protagonistes révèle sa bisexualité à ses amis. Entre les soucoupes volantes en arrière-plan et les personnages au look animalier, l’étrangeté domine. A_coeur_ouvert_case3Belle manière de montrer, finalement, la diversité et la singularité de chacun.
Et point d’orgue réussi à cette tentative de faire dépasser l’angoisse et le trauma ressenti par celles et ceux qui se trouvent confrontés à cette situation de « coming out ».
Oeuvre collective, cet album a impliqué plusieurs partenaires associatifs, syndicaux ou institutionnels – dont l’association On a marché sur la bulle, qui a mis en relation les auteurs avec l’association – et a bénéficié d’un financement participatif.
L’album sera maintenant diffusé, gracieusement, par True Colors au sein de son réseau. Et déjà, donc, ce soir à Amiens, chez Bulle en stock lors de la séance de dédicaces, puis lors de la soirée karaoké.
Soirée Comics out". Sortie officielle de la BD "A coeur ouvert". 
Vendredi 4 décembre 2015: séance de dédicaces à partir de 18 heures à Bulle en Stock (4 rue du Marché Lanselles),
puis à 20 heures au Café (17 rue flatters) Karaoké LGBT et pour finir 
à partir de 22 heures, soirée dansante avec DJ au Red & White (9, rue de la Dodane), 
avec pokaONtasP(é), avec une sélection underground, riche en Basse et en Bounce, accompagnée
par le DJ résident du lieu, plus généraliste, dans un décor retravaillé selon une thématique comics 
(les participants sont invités à venir déguisés en super héros et héroïnes de leurs choix).
A_coeur_ouvert_planche1

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Tutoriel aquarelle, par Alex-Imé

Voici un tutoriel sur des techniques d'aquarelles basé sur la réalisation de ce dessin, étape par étape. le matériel dont vous aurez besoin : -une feuille de papier aquarelle -un crayon de bois ou un critérium -une grosse gomme -une gomme fine (style gomme de critérium) -un support rigide (planche de bois, planche de carton,...) -scotch (style gros scotch marron de bricolage, ou scotch de masquage -eau -gros pinceau plat (style pinceau de bricolage) -mouchoir propre -palette (une simple assiette en porcelaine entièrement blanche fera l'affaire) -des pinceaux à aquarelle avec réservoir    * personnellement je n'en ai que trois : un très gros pinceau à calligraphie chinoise, un petit gris à gros réservoir en 72 et un autre petit gris en 60 -des aquarelles * personnellement je n'utilise que trois godets, les couleurs primaire : jaune citron, rouge cadmium, bleu outremer * facultatif : -feutre noir fin waterproof ou de l'encre de chine -drawing gum -encres de couleurs -c…

Polycopiés à compléter

Nous avons mis au point quatre polycopiés afin de résumer certaines notions abordées en atelier BD. N'hésitez pas à les télécharger. Ci-dessous la version à compléter, vous trouverez plus bas la version corrigé.


la version corrigée ci-dessous




Tutoriel : Faire disparaître un crayonné bleu sous un encrage, par Alex-Imé

Dans ce tutoriel, je vous expliquerai comment faire disparaître un crayonné bleu (ou de n'importe quel couleur) sous un encrage noir, grâce à un logiciel de graphisme. * Je profite de cet article pour vous informez que nos tutoriels seront désormais répertoriés sur cette nouvelle page : Tutoriels Faire un crayonné en couleur plutôt qu'un crayonné au crayon à mine grise comporte plusieurs intérêts. Tout d'abord, le fait que le crayonné soit en couleur vous permettra d'y voir plus clair au moment de faire votre encrage. Au delà du fait que vous gagnerez du temps en évitant de devoir gommer tout le crayonné une fois l'encrage effectué, il vous évitera d'abimer votre encrage à l'encre ou au feutre, en lui épargnant le passage de la gomme.
Enfin, comme les moyens modernes permettent de faire un "encrage" au critérium gris ou à la mine de plomb, avoir un crayonné coloré vous permettra de garder un encrage gris propre, sans être gêné par le crayonné.  * P…